Marie et Laurent de Saporta

vous ouvrent les portes d'un des plus beaux jardins de Provence.

Situé en plein coeur du massif de la Sainte-Baume, le parc du Moulin Blanc bénéficie d'un cadre exceptionnel.

Le paysage forestier sur le flanc nord de ce massif n'a rien de typiquement provençal, en effet, il fût amené du nord de l'europe par les grandes glaciations de l'ère quaternaire.

Grâce au climat et à la présence de sources, de nombreuses espèces des continents nord en pleine maturité nous offrent ainsi un somptueux rêve du nord en Provence


Il fait partie des jardins remarquables sélectionnés par :

Le Ministère de la Culture et de la Communication

Il a reçu le prix VMF : Emile GARCIN pour la sauvegarde du patrimoine

Dans ce parc paysagé "à l'anglaise",
vous découvrirez une exceptionnelle collection d'arbres plus que centenaires.

Vous pourrez tout l'été flâner sous les ombrages
et participer aux différentes animations qui vous seront proposés :

UN PEU D'HISTOIRE

C’est en 1850 que Monsieur de Drée dessina le Parc du Moulin Blanc, à la demande du Marquis de Saporta, quatraïeul des propriétaires actuels. La plantation d’arbres, commencée dès l’hiver 1851, se poursuivit pendant une décennie.
Gaston de Saporta, célèbre scientifique, père de la Paléobotanique, correspondant de Charles Darwin sur les recherches dans le domaine de l’évolution des espèces, y implanta de nombreuses variétés de tous les continents.

La plupart des arbres, datant des premières plantations, sont largement centenaires. L’ensemble constitue un jardin anglais rendu très harmonieux par la variété des perspectives due au vallonnement du terrain, les deux rivières qui délimitent la propriété et les nombreuses sources qui ont permis la création d’un petit lac.
Parmi les espèces les plus remarquables de cet arboretum, on trouve une collection de conifères (séquoias sempervirens qui dépassent 35 m, cyprès chauves, pins laricio, pitchpins, ifs…), de hêtres (fagus silvatica de 3 m de périmètre, hêtres pourpres, hêtres pleureurs), des liquidambars, un tulipier de Virginie, un oranger des Osages, un grand nombre de magnolias grandifloras, diverses espèces de platanes.
Un espace appelé « la petite Sainte Baume » rassemble les plus beaux spécimens d’espèces présentes sur le massif : hêtres, ifs,tilleuls, houx.